Réduire l’impact de sa production sur l’environnement ? C’est ce qui a motivé la firme IBQ Fabrics à conclure un partenariat inédit avec Seaqual, une initiative pro-environnement déterminée à en finir avec la pollution plastique dans nos océans.

Seaqual, ECOIBQ, IBQ Fabrics
Selected by
Du polyester recyclé, né des océans

Et pour cause, selon Greenpeace, 12 millions de tonnes de déchets terminent dans les eaux salées chaque année, mettant en danger les animaux marins qui les peuplent et plus généralement des écosystèmes entiers.

Seaqual, ECOIBQ, IBQ Fabrics
Selected by

C’est avec ces mêmes déchets que Seaqual a décidé de fabriquer du polyester recyclé, une matière qui par ailleurs nécessite moins d’eau, moins d’énergie et moins de CO2 que le polyester classique, tout en étant dotée d’une qualité inégalée. Comment ? Récoltés au large, les micro-plastiques ou filets de pêches abandonnés sont transformés par Seaqual en petits flocons, puis en petites boules de plastique compressé. Les fils qui s’en dégagent sont ensuite compressés et stockés sous la forme de bobines, avant d’être transformés en tissu par IBQ.

Seaqual, ECOIBQ, IBQ Fabrics
Selected by
Des mesures pro-environnement

Mais ce n’est pas la seule avancée en matière de protection de l’environnement qu’annonce IBQ. La firme vient de lancer la marque ECOIBQ, une nouvelle preuve de son engagement en faveur de la réduction de son impact écologique, qui implique notamment l’utilisation de matières comme l’Econyl, un polyamide réalisé à partir de matières recyclées, ou de manière générale, le polyester conçu à partir de déchets industriels et de bouteilles en plastique. Des tissus qui n’ont rien à envier aux matières vierges et qui ont le mérite de préserver la planète. CQFD

Seaqual, ECOIBQ, IBQ Fabrics
Selected by

56 commentaires

  1. Ping : cialis pills
  2. Ping : jgpvnlqt
  3. Ping : Google
  4. Ping : viagra paypal
  5. Ping : cbd for sale
  6. Ping : 레플리카
  7. Ping : alex more
  8. Ping : Gay Porn
  9. Ping : vibrator

Commentaires fermés