Ces boutiques aux doubles facettes

C’est en Asie que l’on teste le plus grand nombre de concepts architecturaux. Parfois déroutant, les clients tentent de mieux comprendre l’offre qu’on leur propose. Les infrastructures mises en place visent une clientèle luxueuse toujours à la recherche de nouveautés, de surprises et d’innovation. Nous avons pu voir au Japon et en Chine, deux boutiques aux doubles facettes, jouant à la fois sur un côté baroque et un côté ultra minimal, reste à savoir comment choisir son camp.

La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by
Le café La Moitié en Chine

La Moitié, un café haut de gamme récemment ouvert et une boutique pour femmes à Wanbo, une banlieue verdoyante du sud de Guangzhou en Chine. Le magasin occupe 326 m² répartie sur trois étages et présente un design intérieur audacieux dessiné par One Fine Day Studio & Partners.

La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by

Le nom du magasin La Moitié, révèle à peu près la dichotomie de conception choisie – deux espaces visuellement différents, un côté capturé en rose et plein de volants, et l’autre noir et discret.

La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by

En entrant dans le hall, les deux côtés sont immédiatement visibles et opposés.  Le côté café avec ses arcs, ses colonnes et des lustres dans un style d’inspiration baroque, assortie d’une section de vente au détail discret capturée en pierre noire. Un escalier en colimaçon en plein milieu, vient souligner cette opposition :à la fois rose et noir, comme pour accentuer la division nette des couleurs.

La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by

À l’étage supérieur, La Moitié abrite le magasin phare de la marque de mode chinoise Cheng avec ses collections féminines présentées dans un cadre entièrement rose avec un sol en marbre et des murs en stuc teinté de rose, tandis que la ligne pour hommes est présentée au milieu des murs et des sols recouverts de granit noir, d’un mobilier sculptural et de portants à vêtements en acier suspendus.

La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by
La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by
L’Officine Universelle Buly au Japon

La boutique de L’Officine Universelle Buly à Tokyo est pour sa part d’une extravagance architecturale : un espace qui incarne les ponts construits par L’Officine entre les époques et les cultures. De leur concept général découle l’architecture intérieure de ce nouveau point de vente japonais.

La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by

La moitié de ce magasin bissecté est tout droit sortie de la France du XIXe siècle, ornée de boiseries précieuses et richement ornées. Caché par les boiseries, un trompe l’oeil qui rappelle la pompe subtile des châteaux français. Le seul but de cette manœuvre était de construire ce morceau d’histoire française du XIXe siècle.

La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by
La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by

L’autre moitié du magasin, comme un reflet de miroir a été conçue par des artisans japonais. Des lignes plus contemporaines entièrement en béton ciré et façonnées avec élégance, précision et minimalisme.

La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by
La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by
La Moitié, Chine, One Fine Day Studio & Partners, Cheng, Officine Universelle Buly, Japon
Selected by