Birla Cellulose, de la viscose à partir de déchets de coton

Une nouvelle révolution dans le domaine du tissu recyclé ! Selon le fabricant de textiles Birla Cellulose, filiale du groupe textile Aditya Birla, il est désormais possible de réaliser des fibres de viscose à partir de déchets de tissus de coton.

Birla Cellulose, Aditya Birla
Selected by PROMOSTYL
De la viscose eco-friendly

 D’ores et déjà disponible à la vente, cette innovation a été distinguée par le Recycled Claim Standard (RCS) et illustre l’engagement de Birla Cellulose en faveur d’une économie plus circulaire.

Birla Cellulose, Aditya Birla
Selected by PROMOSTYL

Réalisée grâce à leur département Recherche & Développement, cette innovation permet en effet de fabriquer de la viscose avec au moins 20% de déchets de tissus industriels de pré-consommation. L’objectif ? Travailler au développement de produits contenant plus de 50% de déchets de tissus industriels et de vêtements de seconde main pour début 2020. Par ailleurs, la firme souhaite réduire de 50% sa consommation d’eau d’ici 2025 via l’application de nouvelles technologies basées sur les principes de 3R (Réduire, Réutiliser, Recycler) .

Birla Cellulose, Aditya Birla
Selected by PROMOSTYL
Des méthodes de production exemplaires

 D’emblée, des technologies telles que les procédés à membrane pour nettoyer et recycler les eaux usées ont été utilisées dans toutes les usines Birla Cellulose, réduisant la consommation d’eau de 30% par rapport à 2015 tout en créant de nouveaux critères de référence dans l’industrie de la viscose.

Birla Cellulose, Aditya Birla
Selected by PROMOSTYL

Enfin, Birla peut se vanter d’être le premier fabricant de viscose à pouvoir déclarer une neutralité carbone, du fait du recours aux énergies renouvelables mais aussi à la gestion positive du territoire forestier directement géré par Birla Cellulose.