Ce n’est qu’un au revoir. Ou presque. À 67 ans, le couturier Jean-Paul Gaultier présentait lors de la dernière Fashion Week parisienne son dernier défilé haute-couture. Une façon pour le trublion de la mode français de célébrer, avec son incontournable sens de la fête, 50 ans de prodigieuses créations.

Jean Paul Gaultier, Fashion Week, 50 ans, Upcycling
Selected by
Un dernier défilé hommage

“ Le 22 janvier 2020, je fêterai mes 50 ans de carrière dans la mode avec un grand défilé-show Haute Couture, au Théâtre du Châtelet. Ce sera aussi mon dernier défilé » avait annoncé le créateur français dans un communiqué, quelques jours avant le défilé.

Jean Paul Gaultier, Fashion Week, 50 ans, Upcycling
Selected by

D’emblée, le petite monde de la mode s’inquiète : cette décision marque-t-elle également la fin de sa maison éponyme ? « Rassurez-vous, la maison de Couture Gaultier Paris continue, avec un nouveau projet dont je suis l’instigateur et qui vous sera révélé prochainement », avait-il rassuré en fin de communiqué. Après avoir mis un terme à sa ligne de prêt-à-porter en 2014, Jean Paul Gaultier souhaite ainsi accentuer sa nouvelle conception du vêtement, plus responsable et plus engagée. “ La mode a changé : trop de vêtements tue le vêtement” avait-il confié alors au Business of Fashion.

“La première collection Haute Couture upcycling”

Résultat ? Pour cet ultime show, celui qui a rêvé de son métier de couturier en regardant le film Falbalas de Jacques Becker a revisité ses oeuvres majeures au détour d’une première collection couture placée sous le signe de l’upcycling.

Jean Paul Gaultier, Fashion Week, 50 ans, Upcycling
Selected by

De l’iconique marinière au corset conique, des jupes pour hommes aux variations ethniques, le facétieux créateur a rendu hommage à son propre travail en utilisant exclusivement des jeans usés, des matières chinés, des chutes de tissu ou encore des archives textiles issues de ses propres ateliers de couture.

Jean Paul Gaultier, Fashion Week, 50 ans, Upcycling
Selected by

“Dans mon premier défilé comme dans le dernier, il y a des créations faites avec des jeans que j’ai portés.” confie-t-il dans une lettre ouvert remise aux invités, lors de l’événement qui s’est déroulé au Théâtre du Châtelet. Avant de conclure : “Adieu le flambant neuf, vive le flambant vieux !”

Jean Paul Gaultier, Fashion Week, 50 ans, Upcycling
Selected by

Un commentaire

  1. Ping : blote tieten

Commentaires fermés