Quand les vitrines sont mises à l’honneur par Studio Viaduct

Après les fermetures généralisées pour cause de pandémie, certaines boutiques tentent de renouveller leurs offres et de proposer de nouvelles idées malines pour que le client continue de désirer, de rêver et de faire ses emplettes malgré le contexte actuel. À Copenhague, Studio Viaduct a invité 6 artistes et marques à prendre possession de 6 vitrines pour en faire de véritables scénographies visibles depuis la rue et fermé au public.

L’initiative du Studio Viaduct

Intitulé « Between Spaces », ces nouvelles échoppes deviennent alors de véritables petites boutiques au caractère singulier et à une mise en avant de l’artisanat. Par la suite, les produits sont à retrouver sur leur e-shop et permet donc aux clients de faire du lèche vitrine en toute sécurité.

Ainsi le magazine de design ARK journal a réalisé une vitrine entre sculptures totémiques, stèles d’artistes et lampe Noguchi. Le tout a été créé dans un camaïeu de beiges et de bois.

Selected by

En plein dans la tendance minimal, bouclettes de laine et chêne massif, on replonge dans un univers à la Charlotte Perriand pour  un effet minimal et maximal.

Selected by

La seconde vitrine Magniberg avec les marques Nina Nørgaard et Cecilie Bahnsen reprennent l’univers de la chambre à coucher. Détourner ainsi la boutique et retrouver les vêtements directement dans un espace de vie permet de se projeter. Les tons pastels et féminins invitent les clients dans un univers nordiques et chaleureux.

Selected by

La troisième vitrine signée Mathias Mentze est à la fois minimale et invite à l’intimité. Le motif du paravent dessiné par Ana Kras spécialement pour Viaduct et peut être mis en papier peint dans un intérieur. Les lampes Noguchi vont de pairs avec les tabourets en bois de Pierre Chapo.

Selected by
Des invités de renom

Lors de la seconde session du multi-marques, 3 nouveaux invités et univers ont été présentés.

Atelier Axo nous invite dans un salon imaginaire ou les lignes rectilignes viennent se croiser. Du damier aux formes géométriques sur le buffet, cet intérieur aux notes surannées est dynamisé par ses touches colorées.

Plethora Magazine, l’éditeur d’art indépendant et le studio de design Plethora s’installent autour de leur marque Plethora Magazine. Un hybride entre un journal et une sélection de tirages d’art. Une marque intemporelle et douce face à la numérisation accélérée de notre monde. Ici on se retrouve plongé dans cet univers bibliothèque où le papier est le maître mot.

Selected by

Enfin la boutique vintage norvégienne Lokaal Studio trouve un véritable intérêt pour la qualité de ses matériaux. Le studio cherche à examiner les propriétés des matériaux avec une attention particulière et à ses détails, à l’artisanat, à la forme et à la texture. Une sélection unique bientôt disponible sur la boutique en ligne de Studio Viaduct.

Selected by

Voilà comment la créativité se renouvelle en ces temps et comment de nouvelles formes de retail voient le jour entre les espaces physiques et la partie digitale.