Le synthétique durable, nouveau matériau fétiche des créateurs

Oubliées les cascades de satin Duchesse et d’Organza. Aujourd’hui, les maisons de luxe ne jurent que par les tissus synthétiques durables. Surfant sur la tendance de la mode éthique, les marques privilégient désormais les fibres naturelles ou recyclées pour des collections à la fois avant-gardistes et éthiques.

Selected by PROMOSTYL
La mode éthique : le nouveau luxe

Produire moins mais mieux, tel est le nouveau credo de nombreuses marques de prêt-à-porter et maisons de luxe.

Fibres naturelles privilégiées, processus de production textile éthiques, réduction maximale de l’empreinte carbone, packagings biodégradables… de plus en plus de labels internationaux imposent leur signature innovante via leur engagement dans une démarche éco-friendly.

A l’heure où la fast-fashion et la surconsommation gagnent du terrain à vitesse grand V, les créateurs tentent de ralentir le rythme, proposant une mode à la fois créative et novatrice.

Selected by PROMOSTYL
Recycler pour s’habiller : l’industrie textile de demain

H&M, Gucci, Stella McCartney, Levi’s… s’il y a encore dix ans les marques éthiques étaient considérées comme rares et élitistes, elles se sentent aujourd’hui de plus en plus concernées par l’impact qu’a l’industrie textile sur notre chère planète.

Après les pièces signées Salvatore Ferragamo conçues en fibres d’agrumes et le cachemire régénéré de Stella McCartney, la maison Prada lance aujourd’hui « Re-Nylon », une mini-collection de six sacs créés à base de nylon Econyl.

Mis au point par le producteur italien Aquafil, l’Econyl est le nylon de demain. Réalisé à base de déchets ; notamment de plastique et de filets de pêches usagés, cette fibre se recycle à l’infini. En 2011, il ouvre sa première usine Econyl en Slovénie, suivi par le lancement de son ambitieux projet « Econyl Reclaimig Program » ; la mise en place d’un réseau international de collecte de déchets. ONG, institutions et entreprises diverses participent aujourd’hui au programme de Giulio Bonazzi.

Selected by PROMOSTYL

Si de nombreuses marques telles qu’Adidas, Arena, Levi’s, (qui avait revisité son jean 522 en nylon Econyl), Stella McCartney ou encore Burberry tirent déjà profit de cette fibre novatrice, la maison Prada déclare, elle, vouloir l’exploiter à 100% d’ici 2021. « Un élément essentiel du patrimoine de Prada et une marque de son approche de la mode contemporaine – un défi de convention, une élévation des matériaux utilitaires à la mode, une nouvelle forme de luxe – le nylon est un emblème de la marque» déclare Lorenzo Bertilli (Responsable du marketing et de la communication de la maison Prada).

Selected by PROMOSTYL

En 2018 la maison de luxe avait d’ailleurs relancé sa ligne Prada Linea Rossa, inaugurée une première fois en 1997. Alliant haute couture et haute-performance technologique, la marque se concentre sur toutes les nouvelles possibilités de fabrication, imaginant ainsi des pièces fonctionnelles et avant-gardistes aux airs résolument futuristes.

Si de nombreux créateurs ont décidé de supprimer toutes sortes de fourrures de leurs collections, ils y intègrent à l’inverse des matériaux bien atypiques. Dries Van Noten et ses robes en tulle en PVC, Sies Marjan et ses chemisiers smockés en vinyle, Paco Rabanne et ses robes en plastique, Mugler et ses cuissardes ultra-stretch… la mode ne cesse d’ouvrir de nouvelles portes et de se réinventer ; comme disait le philosophe Lavoisier « Rien ne se perd, tout se transforme ».