La simplicité règne dans la nouvelle boutique multi-marque pour hommes de JHW. Une seule couleur, le gris, a été choisi par l’atelier Tao+C pour recouvrir l’ensemble de la surface du magasin situé dans la ville de Zhengzhou en Chine, faisant ainsi écho au concept « Gris Galactique » – Thème ON AIR du Cahier de Tendances Couleurs SS21.

Tao+C, JHW
Selected by PROMOSTYL
Le gris comme élément structurant du décor

Concept novateur, les magasins JHW regroupent exclusivement des créateurs chinois émergents, tels que Feng Chen Wang et Unawares au style à la fois street et moderne. Le nouveau magasin de 405 mètres carrés affiche une esthétique minimaliste à partir d’une seule et unique couleur : le gris.

Tao+C, JHW
Selected by PROMOSTYL

Pour arriver à ce résultat, le studio a recouvert les murs et les sols de plâtre de Shangaï – un mélange finement broyé de pierre, de granit et de ciment. Ce matériau peu connu aujourd’hui était très utilisé dans les années 1920 pour la construction d’immeubles de style art déco à Shangaï.

Tao+C, JHW
Selected by PROMOSTYL

La couleur grise, élément structurant de l’espace a été utilisé pour son aspect neutre qui permet de mettre en valeur toute la richesse de l’offre de vêtements et d’accessoires : « Nous voulions un décor qui soit presque stérile pour faire ressortir les pièces exposées » explique le studio.

Tao+C, JHW
Selected by PROMOSTYL
Une esthétique industrielle

Pour agrandir l’espace, les designers ont coupé une partie du plafond existant afin de former un vide, laissant apparaître les poutres de bêton, à la façon d’un entrepôt. Côté lumière, l’atelier Tao+C a installé de grandes tiges en acier inoxydable avec des éclairages LED qui relient les deux étages afin d’accentuer l’esthétique très industrielle et brute du lieu.

Tao+C, JHW
Selected by PROMOSTYL

Enfin, des tôles perforées filtrent la lumière du soleil projetant des ombres surprenantes et changeantes dans la boutique, lui conférant une dimension intrigante, presque futuriste.

Tao+C, JHW
Selected by PROMOSTYL

Un commentaire

Commentaires fermés