23 Juin 2022 – Par Promostyl

ENFIN UN COLORI NOIR NON POLLUANT !

La couleur noire est partout. De nos téléphones à nos voitures. Mais le noir à un côté sombre. Celui-ci est bien souvent composé de noir de carbone, un pigment provenant du pétrole. De nombreux problèmes lui sont associés notamment les gaz à effet de serre. Pour résoudre ce problème Living Ink, une startup américaine de biomatériaux, a créée le nouveau noir - Algae Black. Leur mission, comme décrite dans de notre conférence lors du salon de la lingerie, est d’utiliser des technologies d’algues durables pour remplacer les produits dérivés du pétrole, comme l’encre.

Dezeen
Dezeen

Pour fabriquer Algae Black Living Ink utilise les sous-produits des algues spirulines. Celles-ci sont traitées thermiquement les transformant en une poudre noire, qui emprisonne le carbone qui a été scellé par les algues au cours de leur vie. Cela crée un pigment concentré négatif en carbone pouvant être utilisé pour colorer aussi bien l’encre, le plastique, les cosmétiques que les matières textiles. Cette poudre noire est ensuite purifiée et mélangée à un liant à base d’eau pour créer une encre.

Etapes
Dezeen

Cette encre a été utilisée pour l’impression d’un guide pour la ville de Boulder, au Colorado mais notamment pour la conception d’un t-shirt. Vollebak, une marque de vêtements londonienne, a utilisé l’encre d’algue pour sérigraphier un t-shirt. Elle a sorti un premier t-shirt en pulpe d’eucalyptus puis une deuxième version en chanvre. L’objectif est d’utiliser le moins d’énergie possible et surtout de ne laisser aucune trace à la fin de vie. Une fois que le vêtement a atteint sa durée de vie, il se biodégrade dans le sol pendant 12 semaines. Quant à lui le pigment noir restera stable et continuera à stocker le carbone atmosphérique pendant des centaines voire des milliers d'années.

Vollebak
Vollebak

Algae Black, biosourcée et renouvelable, réinvente la manière dont la couleur est fabriquée tout en étant bénéfique à l’environnement.

Un commentaire

  1. Ping : click here

Commentaires fermés