Le japonisme. Tel était le thème de ce 9e concours de Jeunes Talents organisé par l’école ModeEstah qui, comme chaque année, donne l’occasion aux futurs jeunes créateurs de révéler au grand jour leur talent. Une compétition ouverte à tous les passionnés de mode, dépourvus de formation préalable, que le jeune Elisey Argirov a remporté haut la main grâce à un projet artistique inspiré de l’art délicat de l’origami et du travail prodigieux du créateur japonais Issey Miyake.

Elisey Argirov, MODEESTAH, Issey Miyake, upcycling
Selected by PROMOSTYL
Le japonisme et l’origami revisités

Reprenant la ligne imposée du japonisme, le candidat précoce s’est appliqué à livrer une nouvelle interprétation de ce travail d’assemblage et de pliage stylistiquement libérateur qui a fait, durant les années 80-90, la renommée de nombreux créateurs. C’est ainsi qu’Elisey Argirov se réapproprie ces codes japonisants en concevant, par exemple, une robe aux accents sixties capable de nous faire remonter le temps tandis que les imprimés effet magazine nous poussent à nous interroger sur l’upcycling et la réutilisation des matières premières. Un mix&match d’influences et de perspectives a priori anachroniques qui ont su séduire un jury de professionnels de la mode en quête d’audace et d’inventivité.

Elisey Argirov, MODEESTAH, Issey Miyake, upcycling
Selected by PROMOSTYL
Elisey Argirov, MODEESTAH, Issey Miyake, upcycling
Selected by PROMOSTYL
Un concours prometteur

Composées d’une vingtaine de finalistes, les délibérations finales se sont en effet tenues dans les locaux de ModeEstah, l’école offrant au vainqueur de ce concours hors du commun une formation de styliste-modéliste au sein de sa structure, ainsi que l’accès à son réseaux de professeurs et d’anciens élèves, composés de créateurs en tous genres, mais aussi de représentants de grandes maisons de luxe. De quoi assurer un avenir brillant au jeune Elisey dont les ambitions n’ont d’égales que son talent.« Je vais intégrer ModeEstah, j’en suis très heureux, je veux devenir Modéliste- Créateur et pourquoi pas directeur artistique chez Chanel ! » a-t-il confié en marge de la finale. Une assurance qu’il tente de transmettre à ses successeurs et tous ceux qui souhaiteraient suivre cette passionnante vocation. « Soyez vous-même, croyez-en vous, et donnez le maximum ! » leur conseille-t-il. Des mots tout en bienveillance, auquel il faudra très certainement ajouter patience et persévérance.

Elisey Argirov, MODEESTAH, Issey Miyake, upcycling
Selected by PROMOSTYL

Commentaires fermés