19 août 2021 – Par Promostyl

Weleda, l’origine des cosmétiques pharmaceutiques

Tout a commencé avec la jeune Ita Wegman dans les années 1880. Née dans une famille de colons hollandais, Ita s’intéresse très jeune aux pratiques culturelles et religieuses en matière de soin. Fascinée par la médecine douce, elle se lance dans des études de médecine en Suisse, malgré l’époque réfractaire à l’émancipation de la femme dans laquelle elle vit. Très vite, elle écrit des livres sur la connaissance globale de l’être humain, puis fonda sa propre clinique en 1920, ainsi que la société Internationale Laboratorien & Klinisch Therapeutisches Institut Arlesheim, les futurs laboratoires Weleda.

Grâce à ses travaux de recherche élaborés avec le philosophe Rudolf Steiner, ils posent à deux les bases de la médecine et de la pharmacie anthroposophique. Ils y décrivent alors un homme faisant partie de la nature et ayant les mêmes gênes que la faune et la flore. Ils en arrivent donc à la conclusion que les soins de l’homme doivent être puisés dans la terre et les plantes. Weleda voit alors le jour en 1920.

Ainsi, en utilisant l’agriculture biodynamique, le laboratoire crée ses propres gammes de cosmétiques, jus et sirops bio et soin pour la peau. Efficaces, naturels et écologiques, les produits Weleda ne tardent pas à devenir des indispensables, jusqu'à toucher l’international en 1950. Depuis, la marque ne cesse de vendre des produits efficaces et sains pour la peau, restant depuis toutes ces années le numéro 1 sur le marché des cosmétiques pharmaceutiques.